Très apprécié pour sa proximité avec la Seine, ce parc permet de nombreuses activités sportives comme jogging, jeu de boules, agrès sportifs, ping-pong au pied d'un alignement de peupliers blancs de Hollande. Il a été aménagé par le conseil départemental de 2012 à 2013.

Un espace paysager et de loisirs

Des travaux ont permis de transformer les berges du fleuve en espace paysager et de loisirs, accessible aux vélos. Ils se sont inscrits dans l'impulsion lancée par la Ville de Courbevoie pour relier les quartiers éloignés à La Défense.

Au pied du mur antibruit isolant le site de la route départementale 7, poussent des arbustes comme fusains, mahonies et prunelliers, des massifs de différentes graminées , tandis que des clématites, lierres et rosiers grimpants partent à l'assaut du treillage métallique. L'immense pelouse du parc est rythmée par des cépées de zelkovas et une d’orme à feuillage vert clair jaunissant à l’automne. Depuis celle-ci, la vue se dégage sur l'île de la Jatte (Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret) dont la célébrité est notamment liée à l'attrait qu'elle a eu sur les impressionnistes dont le témoignage le plus emblématique est sans doute le tableau "Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte" (1884-1886) de Georges Seurat.

L'accès le plus impressionnant est celui depuis le parc De Lattre de Tassigny (niveau promenade Paul Doumer) grâce à une passerelle enjambant le quai du Président Paul Doumer et rejoignant les berges grâce à un grand escalier de bois au pied grâce au Pavillon Augustin permet grâce à sa terrasse en bord de Seine et sa véranda de s'octroyer une agréable pause gourmande.

Un parcours sport santé

Dans ce parc  labellisé "EcoJardin", les adeptes de l'exercice physique ont à leur attention à proximité du pont de Courbevoie un "Street workout"  (agrès d'entraînement de rue) et le départ du "parcours sport santé"  de la ville. Long de 700 mètres et ponctué de bancs en béton, celui-ci propose pour rejoindre la Société Nautique de la Basse Seine (SNBS), des exercices d'échauffement, d'équilibre, d'étirement… à l'appui de panneaux explicatifs et de bancs abdos / pompes disposés le long de la promenade.

Les promeneurs plus disposés à la flânerie peuvent prendre le temps d'apprécier les feuilles polymorphes des peupliers blancs (arrondies ou palmées) Toujours au sujet de ces arbres, leur écorce semble parfois ancien des yeux regardant les promeneurs. Côté fleuve, ces derniers peuvent remarquer le talus en amont du parapet planté de lierre, de cognassiers du Japon et de sureaux noirs . A cet endroit, chacun peut réellement prendre conscience de la courbe de la Seine, allant jusqu'au nord-est vers la tour Pleyel (Saint-Denis), à travers les ponts de Courbevoie, Asnières et Gennevilliers et au sud-ouest vers le quartier d'affaires de La Défense, l'île du Pont, le pont de Neuilly et les hauteurs de Saint-Cloud.

Vidéos

Dans les publications municipales