Novembre-Décembre 2020 - Fiers d'être Courbevoisiens

OPH : stop aux fake news!

On lit beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’OPH de Courbevoie, notamment beaucoup de fausses vérités. Il ne s’agit pas d’ignorer les difficultés auxquelles peuvent être confrontés les locataires : bien au contraire, avec les équipes de l’OPH, nous travaillons tous les jours pour améliorer la vie de chacun. Ce combat passe aussi, malheureusement, par le démenti d’informations agitées dans un but exclusivement politique, qui n’aident personne et certainement pas les locataires de l’office.

Ainsi en va-t-il du fonctionnement des ascenseurs de notre patrimoine, très injustement mis en cause par l’opposition municipale. En 2020, le taux de disponibilité des ascenseurs avoisine les 99 %, fruit d’un suivi de maintenance extrêmement fin, mais aussi coûteux. Depuis 2012, l’OPH consacre en effet 300 000 € par an à la modernisation des équipements. À noter qu’en 2020, 40 000 € ont été dépensés en réparation spécifique d’actes de vandalisme contre les ascenseurs.

À cet égard, pour garantir la sécurité de tous les résidents, nous allons étendre notre politique de vidéoprotection, en multipliant l’installation de caméras. Nous travaillons déjà étroitement avec la police quand la situation l’impose. Mais dès que la loi nous le permettra, nous ferons en sorte que les images puissent être transmises directement à la police. Au-delà de la politique de résidentialisation et de modernisation des accès que nous poursuivrons, la sécurité et la tranquillité sont des priorités pour la majorité municipale.

Nous luttons aussi contre le vandalisme en nous montrant créatifs. C’est ainsi que sont nés les chantiers participatifs organisés chaque année pour les jeunes de 16 à 25 ans, dans le but de repeindre un local poubelles ou d’installer un local vélos/poussettes. Ce sont des expériences très appréciées des habitants, car elles permettent de rétablir un dialogue entre les jeunes et les locataires, mais aussi de responsabiliser chacun à travers les travaux réalisés. Nous poursuivrons évidemment notre travail dans cette direction.

Vivre à l’OPH de Courbevoie est une chance. Pour s’en convaincre, il est intéressant de savoir que 27 000 demandeurs de logements sociaux en Île-de-France déclarent souhaiter obtenir un appartement à Courbevoie. Peut-être est-ce parce que l’OPH de Courbevoie refuse depuis plusieurs années d’augmenter le montant des loyers, malgré les travaux engagés pour améliorer le bâti et malgré le fait que la loi l’autorise. Bien que tout soit évidemment perfectible, vivre à l’OPH de Courbevoie est effectivement une chance !

La majorité municipale