La ville de Courbevoie est exposée à certains risques majeurs, caractérisés par leur faible fréquence et leur importante gravité.

La ville de Courbevoie est exposée à certains risques majeurs, caractérisés par leur faible fréquence et leur importante gravité.

La connaissance des risques constitue la base de toute action de prévention. Découvrez les documents d’information mis à votre disposition ainsi que les actions prises par la ville pour rendre le territoire plus résilient.

Plan Communal de Sauvegarde

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un instrument de planification et d’organisation communale qui a pour objet d’anticiper les situations dangereuses afin d’assurer la protection et la mise en sécurité de la population.

Le PCS permet de préparer la ville, les associations et les différents acteurs appelés lors d’une crise afin  d’organiser au mieux les réponses en fonction des situations à gérer.

Le PCS est un outil opérationnel qui expose les différents risques présents sur le territoire et l’organisation du Poste de Commandement Communal en cas de gestion de crise.

Le PCS a été présenté en Conseil Municipal du 5 juillet 2022.

Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs

Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) est un document à destination de la population afin d’informer sur les différents risques présents sur la ville et les moyens mis en œuvre par la collectivité pour protéger les habitants.

Réserve Communale de Sécurité Civile

La Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC) a comme objectif de soutenir les services concourant à la Sécurité Civile en cas d’événements excédant leurs moyens habituels ou dans des situations particulières.

Elle a été créée en 2021 avec une première réunion le 3 mai. Elle se compose de 24 membres répartis sur l’ensemble de la commune. Les membres sont âgés de 18 à 67 ans avec 5 femmes et 22 hommes.

Programme d’Actions de Prévention des Inondations

Courbevoie s’est engagé dans le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI 2) qui s’échelonne de 2023 à 2029. Les PAPI ont pour objectif de promouvoir une gestion globale des risques d’inondation à l’échelle d’un bassin de risque cohérent, en vue de réduire leurs conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l’environnement. Ces programmes sont portés par les villes, départements ou communautés d’agglomération et constituent le cadre d’un partenariat étroit avec l’Etat en matière de prévention des inondations.

Voir la possibilité d’avoir des illustrations.

Courbevoie s’est engagé sur 3 axes :

  • Sensibilisation de la population au risque inondation (sensibilisation dans les écoles, organisation d’escape game lors de Vitaville, installation de repères de crue (en attente de ces derniers pour y intégrer la carte))
  • Diagnostic de vulnérabilité au risque inondation des Etablissements Recevant du Public en zone inondable
  • Organisation d’un exercice de crise

Canicule

Lors de fortes chaleurs, voici les réflexes à adopter :

  • Mouiller son corps et se ventiler.
  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches.
  • Ne pas boire d'alcool.
  • Boire de l'eau régulièrement.
  • Maintenir son logement au frais, en fermant les volets le jour.
  • Manger en quantité suffisante.
  • Eviter les efforts physiques.

Vous connaissez des personnes fragiles (âgées, isolées, enceintes, nourrissons, jeunes enfants...) ? Le CCAS peut fournir des brumisateurs aux personnes fragiles. Appelez le CCAS au 01.80.03.60.84.

Le Plan national canicule s'articule autour de plusieurs niveaux : 

  1. Le niveau 2 « avertissement chaleur » : niveau jaune de la carte de vigilance météo, est automatiquement activé. Il permet à l'ensemble des acteurs de renforcer les mesures de communication.
  2. Le niveau 3 « alerte canicule » : niveau orange de la carte de vigilance météo, est activé sur décision du préfet de département. Il met en place, en fonction des circonstances, les mesures adaptées de la déclinaison départementale du Plan Canicule.
  3. Le niveau 4 « mobilisation maximale » : niveau correspondant à une canicule qui, par son intensité ou sa généralisation à une large partie du territoire, entraîne ou est susceptible d'entraîner des effets collatéraux. Il implique l'intervention, y compris par voie de réquisition, de tous les moyens adaptés à la gestion d'une crise. Le classement au niveau de "mobilisation maximale" relève de la décision du Premier ministre.

En cas d'alerte canicule, le Département participe à la cellule de crise départementale et alerte : 

  • Les centres de PMI,
  • Les centres locaux d'information et de coordination (CLIC) et coordinations gérontologiques,
  • Les équipes médico-sociales de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA),
  • Les espaces départementaux d'actions sociales (EDAS),
  • Les crèches départementales,
  • Les établissements de personnes âgées et personnes handicapées relevant de sa compétence.

Le Département constitue une cellule de crise et décide, s'il y a lieu, la mise à disposition aux maires de ses équipes de terrain (APA, PMI, EDAS) et vérifie la mobilisation des coordinations gérontologiques et des CLIC. Le Département informe le préfet en temps réel des difficultés rencontrées. 

Le Département continue de diffuser des messages de veille et de recommandations aux CLIC et coordinations gérontologiques, les Etablissements de personnes Agées et personnes handicapées relevant de sa compétence, les PMI, les crèches départementales, les équipes médico-sociales APA, les espaces départementaux d'action sociales...

Au niveau 4 "mobilisation maximale", déclenché par le Premier Ministre, le Département fait appel à l'ensemble de ses ressources mobilisables.  

Le plan de gestion d'une canicule dans les Hauts-de-Seine constitue la déclinaison à l'échelon départemental du Plan National Canicule décidé par le Gouvernement.

Défibrillateurs

Un défibrillateur est un appareil destiné à rétablir un rythme cardiaque normal en envoyant un choc électrique.

Il existe 2 types de défibrillateurs : les défibrillateurs médicaux et les défibrillateurs externes qui peuvent être utilisés par le grand public.

Ces derniers sont plus communément appelés des défibrillateurs automatisés (soit entièrement automatiques, soit semi-automatiques).

Le défibrillateur entièrement automatisé (DEA) procède lui-même au choc électrique externe. Puis, le défibrillateur prévient par une voix sonore qu’il ne faut pas toucher la victime avant de déclencher le choc.

Il n'est pas nécessaire de pratiquer un réglage particulier, l'appareil fonctionne tout seul. Il suffit de placer les électrodes de type patch sur la peau de la victime (une sur la clavicule droite, l’autre sous l’aisselle gauche), d'allumer l'appareil et d'attendre ces instructions.

Sur la ville de Courbevoie, il n’y a que des défibrillateurs automatiques. Ils donnent des instructions vocales. L’utilisateur va être guidé durant toutes les étapes de la défibrillation avec des phrases comme « Alertez les secours », « Enlevez les vêtements »…

Lorsque les électrodes sont en place, le défibrillateur automatique détecte le rythme cardiaque et analyse le tracé électrique pour déterminer l’arythmie cardiaque (la fibrillation ventriculaire, la plus grave). Il déclenche alors le choc électrique.

Un défibrillateur automatique ne doit être utilisé que sur une personne en arrêt cardiaque avéré (qui ne respire pas et avec un pouls absent). Les défibrillateurs automatiques utilisables par le grand public ne sont pas adaptés aux enfants.

  • En présence d'une personne en arrêt cardiaque, il faut avant tout prévenir les secours en composant le 15, le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr).
  • Une fois les secours prévenus, il faut le plus rapidement possible essayer de réaliser un choc électrique externe avec un défibrillateur.
  • Si un défibrillateur ne se trouve pas à proximité de la victime, il faut pratiquer un massage cardiaque de la victime en attendant l'arrivée de cet appareil ou des secours.

Si vous souhaitez connaître les emplacements des différents défibrillateurs automatiques et devenir quelqu’un formé aux gestes qui sauvent et qui peut intervenir en cas d’urgence à proximité de votre position, des applications mobiles existent.

Carte des défibrillateurs sur Courbevoie

Plan Particulier de Mise en Sûreté

Le Plan Particulier de Mise en Sûreté (ou PPMS) est un dispositif réglementaire obligatoire dans les établissements scolaires depuis 2002. Dans les crèches, c’est un protocole de mise en sûreté qui remplit le même rôle.

Le PPMS a pour objectif de mettre en place une organisation interne à l’établissement afin d’assurer la mise en sécurité des enfants et des personnels en cas de risque majeur.

Le PPMS est conçu en fonction des risques majeurs présents sur la ville par le chef d’établissement, en lien avec la Police Nationale, la Police Municipale, la direction de l’éducation et le référent PCS.

Chaque année, un exercice est réalisé au niveau départemental en lien avec le SIDPC et la DSDEN afin d’actualiser le plan.