Photographe indépendante dans la presse nationale, membre du collectif Argos, diplômée de l’ENS Louis-Lumière, Jérômine Derigny s’interroge depuis plusieurs années notamment sur la place de la nature dans un territoire en transformation, de la Petite Ceinture à la périphérie du Grand Paris. Nous lui avons demandé d’apporter son point de vue sur Courbevoie, qu’elle a découverte et arpentée en octobre 2021, surprise par la prééminence du végétal et par les liens que tissent les habitants avec leur environnement. Elle a choisi des lumières subtiles,
créant des scènes pleines de vie et de poésie dans cette série de vingt clichés.

https://jerominederigny.wordpress.com/category/reportages/