La campagne nationale Mars Bleu est consacrée à la promotion du dépistage organisé du cancer colorectal. Le cancer colorectal est responsable de 18 000 décès par an et 45 000 nouveaux cas sont détectés chaque année. Il est le deuxième cancer le plus meurtrier alors que, s’il est détecté tôt, il est guéri dans 9 cas sur 10.

A cette occasion, la Mairie de Courbevoie sera illuminée en bleu tous les soirs du mois.

Des spécialistes vous accompagnent également au cours d’un Côlon Tour virtuel, sans sortir de chez vous ! Vous y trouverez des explications sur le cancer et son dépistage, ainsi que des conseils pour prendre soin de votre santé, des témoignages et des quiz pour tester vos connaissances.
 

Explications

Le côlon et le rectum constituent "le gros intestin", c’est-à-dire la dernière partie du tube digestif. Des tumeurs bénignes, appelées communément polypes, peuvent apparaître sur la muqueuse du côlon ou du rectum. Les polypes peuvent ensuite se transformer en tumeur maligne, ce qui est la cause de 60 à 80 % des cas de cancer colorectal. Cette transformation dure généralement entre 5 à 10 ans et peut entraîner un saignement : c’est cela qui va permettre de détecter le cancer à un stade précoce. S’il n’est pas dépisté suffisamment tôt, les cellules cancéreuses peuvent migrer et constituer des métastases, le plus souvent au niveau du foie et des poumons.

Dans le cadre d’un programme national de dépistage organisé, les personnes âgées de 50 à 74 ans sont invitées tous les deux ans à aller retirer chez leur médecin traitant un test immunologique à faire à domicile. Il consiste en une recherche de sang dans les selles en un seul prélèvement, simple, indolore, rapide à réaliser et 100% pris en charge. 

Taux de participation au dépistage organisé en 2018/2019 

  • Courbevoie : 27,6 % 
  • Hauts-de-Seine : 23,6 %
  • Île-de-France : 28,3 % 
  • France : 32,1 % 
  • Recommandations européennes : 45 %

Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030

Le 4 février 2021, le président de la République a dévoilé la nouvelle stratégie décennale de lutte contre les cancers. Le premier et le principal axe est d’améliorer la prévention car "40 % des nouveaux cas de cancers détectés chaque année sont attribuables à nos modes de vie (consommation de tabac, consommation excessive d’alcool, alimentation déséquilibrée et manque d’activité physique)."
Le Gouvernement a fixé des objectifs ambitieux tels que la réduction de 60 000 cancers évitables par an et la réalisation de 1 million de dépistages supplémentaires à horizon 2025. 

Pour en savoir plus, consultez le site de l’Institut National des Cancers : https://www.e-cancer.fr