Journées Européennes du Patrimoine

Journées Européennes du Patrimoine

Les Journées Européennes du Patrimoine se tiendront cette année les 21 et 22 septembre autour du thème "Arts et divertissements".

1 - Parc de Bécon

156, boulevard Saint-Denis - Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite - Renseignements : 01 71 05 77 92

Le parc est, à l’origine, l’ancien domaine du château de Bécon, propriété à partir de 1869 de Valérie Simonin et du prince héritier de Valachie, Georges B. Stirbey. Ils enrichissent le site de nouvelles constructions comme les deux pavillons de l’exposition universelle de 1878.
Réaménagé et plusieurs fois rénové, le château de Bécon est endommagé par les guerres successives et entièrement détruit entre 1957 et 1959. Lieu de villégiature, il accueillait tout au long du XIXe siècle des fêtes et des cérémonies réunissant artistes et écrivains. En 1951, l’intégralité du domaine et du château deviennent propriété de la ville. Le parc de Bécon est alors le principal parc public de Courbevoie.

Testez vos connaissances !
Un quizz familial autour de l’histoire et des monuments du parc de Bécon est à votre disposition à l’accueil du musée Roybet Fould.

2 - Pavillon des Indes

142, boulevard Saint-Denis - Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite - Renseignements : 01 71 05 77 92

Construit pour l’Exposition universelle de 1878, à Paris, le pavillon est une commande du prince de Galles, futur roi Edouard VII (1841-1910). Alors composé de deux grands corps de bâtiments, il sert de vitrine d’exposition pour les collections royales. Racheté, démonté
et partiellement remonté à Courbevoie, il se transforme en villa-atelier pour la peintre Georges Achille-Fould (1865-1951), soeur de Consuelo Fould (propriétaire du pavillon Suède-Norvège).

Visite libre en présence de médiateurs du patrimoine et de l’équipe du musée.
De 15h à 19h : venez à la rencontre de Florian Mermin, artiste en résidence pour l’année 2019-2020. Il vous fera découvrir son travail qu’il fera résonner, pour cette occasion, avec l’histoire et l’architecture du Pavillon des Indes

3 - Musée Roybet Fould

178, boulevard Saint-Denis - Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite - Renseignements : 01 71 05 77 92

Installé dans le parc de Bécon, le musée occupe la villa-atelier de l’artiste peintre Consuelo Fould (1862-1927).
Le bâtiment principal construit vers 1870 est agrandi lors du remontage du pavillon Suède-Norvège, construit pour l’Exposition universelle de 1878, à Paris.

L’enfance dans l’art (II).
Présentée une première fois de juin à novembre 2018, l’exposition avait remporté un vif succès auprès du public. Ce second opus renouvelle la manifestation par une scénographie différente axée sur les oeuvres peintes et sculptées du musée en complément du parcours permanent consacré à Ferdinand Roybet. La nouvelle version présentera également quelques exemples de poupées issues de la collection.
Visite libre des collections
permanentes et de l’exposition en présence de médiateurs du patrimoine et de l’équipe du musée.

4 - Cave du château de Bécon

156, boulevard Saint-Denis puis traverser le parc et descendre les escaliers - Accès partiel, uniquement lors des visites - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Signalée dès le XIVe siècle, l’implantation de la vigne à Courbevoie fut favorisée par un sol sablonneux et une double exposition. Au XVe siècle, le vin courbevoisien rivalise avec ceux du Bordelais et de la Bourgogne. Une activité qui prospère avant de décliner à la fin du XVIIIe siècle, comme sur l’ensemble de la région parisienne.
Cette tradition, si profondément inscrite dans le patrimoine de la ville, n’a cependant pas tout à fait disparu. En 1956, la ville décide de faire revivre le passé et chaque année ce ne sont pas moins de 600 litres qui sont produits.

À 14h, 15h30 et 17h :
Venez profiter de l’ouverture exceptionnelle des caves pour (re)découvrir son histoire et déguster un peu de vin courbevoisien ou de jus de raisin, selon les âges et les goûts de chacun

5 - Société nautique de Basse Seine

26, quai du Président Paul Doumer - Accès libre, de 10h30 à 16h30 - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite
Baptêmes d’aviron, renseignement auprès de la SNBS 01 43 33 03 47 ; payant sur place, 2€ pour la licence découverte aviron journalière

Le 13 octobre 1882, 28 membres fondateurs déposaient les statuts de la Société nautique de Basse Seine. Cette création s’inscrivait dans la dynamique de développement de l’aviron qui débuta au milieu du XIXe siècle. Peu à peu, le site courbevoisien concentrera l’activité et participera au développement et au rayonnement de la pratique de l’aviron
tant sur le plan local que national.

Exposition éphémère.
Médailles, coupes, ancien équipement et photographies vous seront présentés.
De 10h30 à 16h30 : baptême d’aviron 
Les membres de la Société nautique de la Basse Seine vous proposent de découvrir la pratique de l’aviron et son évolution tout comme les équipements utilisés de nos jours.

6 - Ancienne mairie, salle des mariages

Rue de l’Hôtel de Ville - Accès libre, uniquement le dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h30

L’ancienne mairie, est un des plus beaux bâtiments du quartier Coeur de ville.
De style classique, le monument de pierre blanche a été édifié au milieu du XIXe siècle par Paul-Eugène Lequeux, un architecte émule de Baltard.
La salle des mariages, construite entre 1855 et 1858, est longue de 18,50 mètres et large de 14,20 mètres. Ce vaste lieu, éclairé par neuf fenêtres, est doté d’un extrême raffinement. Ses murs sont recouverts de peintures, vestiges de l’Exposition universelle de 1889, et sont signées par Alexandre Séon (1855-1917), un disciple de Puvis de Chavannes. Sur le palier de la salle des mariages, vous pourrez également admirer quatre peintures monumentales de René Billotte (1846-1915).

Dimanche à 15h, 16h15 et 17h30 :
Et si l’ancienne mairie m’était contée ? La compagnie de théâtre Act’OR saura vous guider dans l’histoire de l’ancienne mairie et de la salle des mariages, au cours d’une visite déambulatoire. Vous découvrirez à la fois les richesses, la fonction et les symbole de ce lieu

7 - Église Saint-Pierre Saint-Paul

10, rue des Boudoux / place Hérold - Accès libre, de 14h à 18h30 (sauf pendant les célébrations)

C’est à partir de 1580 qu’une première chapelle est édifiée sur le modèle de l’église paroissiale de Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes, ville dont Courbevoie dépend. La chapelle prend son indépendance le 28 avril 1784 et en 1785, l’église est érigée en paroisse. En 1788, suite à l’effondrement de la voûte, un seigneur de Courbevoie finance sa reconstruction.
En 1789-1790, la rénovation devient effective avec l’intervention de l’architecte Louis Le Masson, élève de Nicolas Ledoux. C’est dans cette église que le 1er février 1954, l’Abbé Pierre lance son appel à la solidarité et demande la création d’un Comité d’aide d’urgence aux sans-logis.
L’église a été classée au titre des monuments historiques le 1er juin 1971.

Samedi à 16h et dimanche à 15h :
Visite commentée du chapier et des principales oeuvres d’art de l’église par Jean-Marc Gailliard.
Samedi à 17h30 :
Présentation de l’orgue par Joanna Kaja-Vallière, organiste titulaire de l’église.

8 - Bibliothèque principale

41, rue de Colombes - Accès libre, uniquement le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h

Cette grande maison bourgeoise, qui abrite aujourd’hui la bibliothèque municipale, fut construite, dans un style néo-Louis XIII vers 1866, par Romain Larivière-Renouard. Par la suite, ce bâtiment abrita un pensionnat religieux destiné aux jeunes filles en difficulté qui y fabriquaient des fleurs artificielles. En 1975, la ville l’acquiert et donne à ce bâtiment sa fonction actuelle en 1987.

Samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h : Braderie des bibliothèques. Le réseau des bibliothèques renouvelle une partie de ses collections et vous donne rendez-vous pour sa traditionnelle braderie où les livres et cd usagés seront vendus à un prix symbolique pour leur offrir une seconde vie.                                                                                                                                    Samedi à 15h, 16h15 et 17h30 : Si la bibliothèque m’était contée ? visite théâtralisée déambulatoire. La compagnie de théâtre Act’OR saura vous faire entrer dans l’histoire du château Larivière en vous montrant les détails architecturaux et patrimoniaux et en vous contant les souvenirs de ce bel établissement.

9 - Église protestante unie de Courbevoie La Garenne-Colombes

16, rue Kilford - Accès libre, de 14h à 18h

Les travaux de construction ont commencé en octobre 1952 et se sont poursuivis jusqu’à son inauguration le 11 octobre 1953. Le bâtiment est construit en béton armé, et sa voûte, en forme de carène de bateau inversée, est construite en bois lamellé-collé. Les trois cloches, mues par une commande électrique à plusieurs programmes, ont été posées par les établissements Paccard. L’orgue construit par Erwin Muller a été installé en octobre 1955.

Visite libre. Venez découvrir cet édifice, labellisé « Monument particulier du XXe siècle » en 2013. Une accompagnatrice sera présente pour vous renseigner plus amplement.

10 - Espace Carpeaux

15, boulevard Aristide Briand - Accès libre, uniquement le samedi de 14h à 18h30

Samedi de 15h à 16h30 : Conférence et démonstration de tissage autour de la tapisserie La Musique et la Danse créée par Daniel Riberzani. Par Geneviève Touzet et Nadia Petkovic, lissière à Aubusson (Atelier de la lune). Cette tapisserie de 160 m2 est la deuxième plus grande tapisserie d’un seul tenant au monde. Vous apprendrez les origines de cette tapisserie, les secrets de sa création mais également à lire les symboles et les éléments présents sur cette oeuvre.                                                                                                                                Samedi à 14h et à 15h15 : Visite « Les coulisses de l’Espace Carpeaux et du Centre événementiel » Sur réservation au 01 71 05 79 25 ou à l’adresse culture@ville-courbevoie.fr Vous avez l’habitude de voir des spectacles et vous êtes curieux de connaître l’envers du décor ? Cette visite est faite pour vous. Ce sera l’occasion pour vous de vous glisser dans la peau des comédiens, des techniciens, des metteurs en scène… pour entrevoir la façon dont un spectacle est préparé avant le lever du rideau.

11 - Église Saint-Maurice-de-Bécon

218, rue Armand Silvestre - Accès le samedi dans le cadre du parcours "Route des orgues" (sur réservation au 01 71 05 77 92)

Cette église, ouverte en 1912 dans le quartier de Bécon-les-Bruyères abrite un orgue Cavaillé-Colle construit en 1865, protégé au titre des monuments historiques depuis 1985 et restauré par les ateliers Denis Lacorre et Laurent Plet, entre 2013 et 2015 à l’occasion des 150 ans de l’instrument. Utilisé couramment pour des concerts, l’orgue fait l’objet d’enregistrements discographiques réguliers et accueille tout au long de l’année organismes de formation et visiteurs étrangers. Instrument tout à fait unique dans la production de Cavaillé-Coll, il est un jalon essentiel de notre patrimoine national et contribue à porter le nom de Courbevoie dans le monde entier.

Parcours découvertes

Ces deux parcours sont gratuits. Réservation obligatoire au 01 71 05 77 92. Les départs se feront au musée Roybet Fould (178, boulevard Saint-Denis).

  • Samedi 21 septembre à 14h30 : Route des orgues
    Accompagné d’un animateur du patrimoine, au sein d’une navette, laissez-vous guider d’église en église à la découverte de leur patrimoine. Pour chacun des monuments visités, les organistes référents seront présents pour réaliser des démonstrations sur des orgues historiques.
    • Une démonstration d’orgue, par l'association du Grand Orgue, est organisée à l’église Saint-Pierre de Neuilly-sur-Seine (90 avenue du Roule) dimanche 22 septembre de 14h30 à 17h - Entrée libre, + d'infos : neuillysurseine.fr
       
  • Dimanche 22 septembre à 14h : Romancières, comédiennes, sculptrices, critiques d’art et peintres à Courbevoie à la charnière du XIXe siècle
    Dans le cadre de la 5e édition des Journées du Matrimoine, créées par l’association HF Île-de-France, le service patrimoine propose une déambulation dans le parc de Bécon afin d’évoquer les personnalités féminines qui ont participé à la construction du patrimoine de notre commune.
 
Retour à l'agenda