Les 7 projets retenus pour le budget participatif

Vivre à Courbevoie

Les 7 projets retenus pour le budget participatif

Publiée le mardi 27 novembre 2018
La première édition du budget participatif de Courbevoie s’est achevée lundi 26 novembre par la présentation des 7 projets retenus en 2018, à la Maison des Projets.

Pour cette première édition du Budget participatif, 82 courbevoisiens engagés ont proposé plus de 140 projets. Toutes les idées ont été examinées durant l’été par les services techniques, financier et juridique de la ville et au total ce sont 31 projets réalisables, sur les thématiques d’aménagements, de constructions ou de rénovations à caractères publics, qui ont été soumis au vote de tous les citoyens.

Du 15 octobre au 11 novembre, 1866 votes ont été enregistrés ce qui confirme le désir des citoyens de s’impliquer dans l’évolution de leur ville et l’élaboration de la politique locale. Santé publique, mobilités douces, cadre de vie et environnement sont les principaux axes des 7 projets qui se partageront une enveloppe de 150 000 €. Ils seront réalisés dans les 2 ans avec le concours des personnes qui les ont proposés. 

Les 7 projets retenus dans le carde du budget participatif 2018

  • Un réseau de défibrillateur dans les parcs de la ville

    À la suite de la formation aux gestes de premiers secours offerte aux commerçants de la ville, l’idée est de mailler le territoire de la commune par un réseau de défibrillateurs. L’infarctus est une des premières causes de mortalité en France. Pris en charge très rapidement ses effets peuvent en être amoindris jusqu’à sauver la vie. Il s’agit donc d’un véritable projet de santé publique. 
    OBJECTIFS : Sauver des vies ! Un réseau sera installé dans les parcs pour être en tous points de la ville à proximité d’un défibrillateur.
    Coût estimé : 50 000 € 

  • Dénicotiniser les trottoirs avec 250 cendriers de rue

    Installer des dispositifs afin de récupérer les mégots et inciter les fumeurs à jeter leurs cigarettes dans les cendriers de rue ou des récupérateurs de mégots dans des endroits stratégiques de la ville : parkings, entrées de voies piétonnes, sorties de gares, de lycées, bureaux, salles de spectacle, commerçants, etc.
    OBJECTIFS : Rendre les espaces publics plus propres, inciter au civisme et diminuer la pollution. Les mégots mettent entre 12 et 15 ans à se dégrader, ils sont l’une des causes principales de pollution des océans. Plus de 30 milliards de mégots sont jetés chaque année, en France dont 40% finissent dans la nature.
    Coût estimé : 50 000 € 

  • Bornes d’entretien et de réparation de vélos

    Installer des bornes à proximité de la gare de Bécon et une autre à la gare de Courbevoie, avec tous les outils nécessaires à la réparation, un bras pour poser les vélos et travailler dessus, une pompe de gonflage manuelle, etc.
    OBJECTIFS : Dans la continuité des actions menées avec www.bicyclaide.coop, ces bornes permettront à chacun de pouvoir utiliser, entretenir et réparer tout type de vélos.
    Coût estimé : 40 000 € 

  • Des boxes à vélo sécurisés

    L’un des freins à la pratique du vélo dans une ville dense comme Courbevoie est le stationnement résidentiel des vélos. Afin de permettre à tous les Courbevoisiens de disposer d’espaces de stationnement sécurisé pour leurs vélos, des boxes seront installés sur la voirie et sur des places de stationnement. Légers et flexibles, ils pourront s’installer et se démonter rapidement pour s’adapter à la demande.
    OBJECTIFS : Favoriser la pratique du vélo par l’offre de stationnement résidentiel.
    Coût estimé : 40 000 € 

  • Une deuxième vie pour les plantes issues des espaces fleuris de la ville

    Les plantes renouvelées par les équipes municipales dans les espaces fleuris de la ville seront proposées gratuitement aux Courbevoisiens et mises à disposition par quartier lorsque les bosquets, jardinières, ronds-points, sont renouvelés.
    OBJECTIFS : Allonger la durée de vie des plantes et améliorer le cadre de vie.
    Coût estimé : 3 000 € 

  • Des boîtes à dons dans chaque quartier

    Mise en en place de boîtes à dons dans chaque quartier pour que les habitants puissent déposer des objets divers dont ils n’ont plus besoin et qui peuvent être récupérés par d’autres pour vivre une seconde vie.
    OBJECTIFS : Eviter le gaspillage, faire des économies et créer du lien social entre les habitants.
    Coût estimé : 3 000 € 

  • Une toile d’ombrage au jardin Adélaïde

    Créé avec le conseil de quartier de Bécon, le jardin Adélaïde reçoit beaucoup d’enfants - essentiellement des petits - ainsi que leurs familles ou accompagnants. Il ne dispose d’aucun espace ombragé aux moments de fréquentation les plus importantes à la belle saison, c’est à dire en fin de matinée et à partir du milieu d’après-midi.
    OBJECTIFS : Améliorer la qualité du jardin lui-même, mais surtout protéger les enfants et autres utilisateurs de cet espace. Cette installation permettrait d’augmenter également la fréquentation du lieu.
    Coût estimé : 1 500 € 

Voir toutes les actualités